Saint-Gatien-des-bois

Informations pratiques

Ouverture de la mairie
Lundi et Vendredi 16h30 - 19h00
Mercredi 14h00 - 17h00
Jeudi 10h30 - 12h30

Tél. 02.31.65.16.27
Fax. 02.31.65.24.65
Courriel mairie@saintgatiendesbois.fr
Site internet :  www.saintgatiendesbois.fr

Maire : M. LANGLOIS Philippe
Nombre d'habitants : 1 330 (recensement INSEE 2014)
Superficie : 4 911 ha (dont 3 000 ha de forêt)

 

Services publics

- Une école publique (maternelle et primaire)
- Une garderie périscolaire
- Un centre d’accueil des mineurs ouvert en juillet et août ainsi que pour les petites vacances (sauf vacances de Noël)
- Un Pôle Socio Culturel avec salles des fêtes, des Associations, un espace numérique et une salle dédiée pour les ados
- Une bibliothèque ouverte de septembre à juillet
- Un terrain de football
- Une agence postale communale

Histoire et tourisme

Saint Gatien des Bois est la plus grande commune du Calvados de par sa superficie.
Au 19ème siècle, la moitié de la population communale vit du bois et habite dans la forêt. A l'origine, celle-ci s’appelait « forêt de Touques ». Le changement d'appellation s'est fait au moment de la conquête française au début du 13ème siècle, lorsqu'elle est passée dans le domaine royal. La forêt de Saint Gatien a connu de nombreux acquéreurs au fil des siècles, tantôt appartenant entièrement à des personnes de la noblesse (Louise de Bourbon, princesse de la Roche sur Yon, Mademoiselle de Montpensier…), tantôt morcelée et revendue à diverses personnes.

La commune de Saint Gatien regroupe de nombreux manoirs, tous privés, mais qu'il est possible d'apercevoir au hasard des chemins. Sans prétendre à une liste exhaustive, nous pouvons citer le manoir Vilambert, le manoir de la Porte-Rouge, la Rançonnière...Ces manoirs sont des témoins de l'histoire de la commune.

Saint Gatien est traversée par de nombreux chemins de randonnée, la forêt permet des balades agréables sans être gêné par la chaleur...

La gardienne de Saint Gatien est une statue de la Vierge, disposée à la croisée des chemins au carrefour Saint Philibert ou Saint Philbert. A ce croisement, était située une petite chapelle. Le moine qui y vivait avait pour mission de faire sonner la cloche les nuits sans lune afin que les personnes égarées dans le bois puissent se retrouver. Dans cette chapelle (aujourd'hui transformée en pressoir) ont été retrouvées deux jolies statues, une de Saint Philibert et une de Sainte Austreberthe.

La légende d'Austreberthe :

Austreberthe était une jeune fille chargée du linge des moines. Un jour qu'elle partait à la rivière nettoyer le linge avec son âne, elle tomba soudain sur un loup affamé. Le loup, voyant l'âne, lui sauta dessus et l'engloutit en une bouchée. Austreberthe, alors pétrifiée par la peur, se mit à supplier le ciel de l'épargner... C'est alors que le loup se coucha à ses pieds. La statue d'Austreberthe, un loup couchée à ses pieds, existe toujours mais est la propriété d'un particulier.